Poêle à granules Vs poêle à bois : le match


< Retour aux actualités

Poêle à granules Vs poêle à bois : le match

Mise en ligne 14/10/2021



Entre un poêle à bois ou un poêle à granulés que choisir ? 

Choisir entre un poêle à bois et un poêle à granulés totalement automatique nécessite de se poser les bonnes questions, d’analyser ses besoins et de connaître les contraintes liées à chacun des appareils avant d’opter pour l’un ou pour l’autre (prix, autonomie, stockage du combustible, entretien…).   La flambée des prix des énergies fossiles (fuel ou gaz naturel) incite de plus en plus de particuliers à se tourner vers ce type de chauffages. Ils peuvent justement se révéler être un excellent complément au système de chauffage central, en offrant de ne pas allumer tout le système de chauffage central quand les températures baissent ou de chauffer davantage une pièce lors des grands froids. Ecologiques, esthétiques et économiques ils présentent un bien meilleur rendement énergétique que la traditionnelle cheminée.  

Chaleureux et convivial, le poêle à bois permet de profiter du plaisir des flammes et du crépitement du feu tout en offrant une meilleure indépendance énergétique car il ne dépend pas du réseau électrique. Il en est donc également le + économique des systèmes de chauffage à la biomasse. Sans oublier l’aspect fiabilité car dépourvu de toutes pièces mécaniques et électroniques, jamais il ne vous fera défaut. Il est cependant plus difficile de maintenir une température constante, la chaleur se faisant plus intense à proximité du poêle. Souvent utilisé pour des besoins ponctuels, il nécessite un rechargement plus régulier en bois. Cependant, pour augmenter l’autonomie de chauffe il est possible d’opter pour un poele à inertie avec une masse de pierre ou de céramique disposée soit à l’intérieur du poele, bien souvent au- dessus du foyer soit comme un élément de décoration servant de revêtement. Ainsi l’inertie diffusera par rayonnement et pendant de longues heures après l’extinction du feu la chaleur accumulée pendant la chauffe.  





Le poêle à granulés, quant à lui, diffuse la chaleur par ventilation, ce qui permet de disperser la chaleur sur une plus grande surface et de maintenir une température plus constante. Il présente l’avantage d’être programmable et de définir des plages horaires de fonctionnement - ce qui le rend tributaire du réseau électrique – et offre une autonomie d’au moins 24 heures permettant de s’absenter toute une journée sans avoir à se préoccuper d’entretenir la flamme. Le poêle à granulés est donc moins contraignant en termes de réapprovisionnement et fonctionnera de façon plus autonome.  


En résumé :   Un poele à bois à inertie ou un poele utilisé avec des buches de bois compressées sera à même de faire office de chauffage principal, et pour un chauffage d’agrément, de mi saison et des flambées occasionnelles le poele à bois classique sera plébiscité. Il vaudra mieux opter pour un poêle à granulés si l’on désire utiliser au maximum son chauffage par souci économique, car il reste plus facile d’utilisation.